Paris, 18ème arrondissement. Une blanchisseuse, un vendeur de cosmétiques, un programmeur free-lance, un vendeur de lunettes vintage... pas de raton laveur. Une spécialiste en coaching intuitif, un avocat, une retoucheuse, un pizzaïolo, un kiosquier, une optométriste, une vendeuse de boubous adepte de la tontine et... il n'y aura pas de raton laveur.
Dans ce livre vous découvrirez tous ces personnages et d'autres encore qui ont en commun d'avoir su inventer leur vie en montant leur entreprise et d'avoir aussi reçu l'aide de l'Adie à un moment donné.
L'Adie ou l'Association pour le Droit à l'Initiative Economique, c'est une boîte de microcrédit. Vous savez, ces institutions de l'économie sociale et solidaire qui prêtent des petites sommes à des microentrepreneurs, sous Auto-entrepreneurs, d'ailleurs.
Mais ce n'est pas le sujet principal de ce livre qui est avant la rencontre d'Olivier Paris, conseiller crédit à l'Adie, avec des femmes et des hommes au parcours difficile, parfois même exceptionnel.
Ces personnes ont toutes en commun une volonté farouche de s'en sortir, la capacité de rebondir et une foi en l'avenir ancrée au plus profond d'elles-mêmes. Les histoires de vie relatées dans ce recueil parlent parfois de chutes terribles, mais aussi de rebonds magnifiques. Tout n'est pas rose dans la vie - ni dans la création d'entreprise - mais, l'important, c'est la vie et l'envie d'aller de l'avant.
Oui, on est riches de nos rencontres ! Et dans la vie, les rencontres, ça compte !

Marcel Chevallier

écrire ici une adresse e-mail pour être tenu informé des nouveaux commentaires...

Nombre total de pages vues